Visite-spectacle : c’est show à Montmartre…

Nouvel concept de loisir à Paris : la visite-spectacle !

Lors du passage d’une jeune provinciale à Paris, nous avons testé une visite-spectacle à Montmartre. J’avais déjà reçu des infos sur ce nouveau concept de visite ponctuées d’interventions artistiques. Télématin en a fait aussi l’éloge. L’occasion fait le larron, je réserve pour une ce samedi à en croisant les doigts pour que le soleil soit de la partie.

Première impression : c’est pas donné (24 euros/personne), mais bon, les critiques sont bonnes. A l’heure dit (17h), la grande Laurène (14 ans) et moi-même, nous retrouvons à la place du Calvaire. Je donne mes invitations imprimées à une jeune femme qui nous remet un badge à chacune.

Montmartre

 

Quelques minutes plus tard, un homme en complet noir et chapeau nous interpelle : c’est notre guide. La visite (qui va dure près de 2 heures) peut commencer. Tout commence par une photo de groupe et une histoire d’amour (comme souvent). Notre guide nous emmène sur les traces de la belle Gabrielle, une belle jeune femme qu’il a brièvement aperçu et qu’il espère retrouver.

visite spectacle Montmatre

 

Tout au long du chemin et des indices laissés, les anecdotes sur Montmartre sont nombreuses. Après seulement quelques mètres, nous croisons un petit poulbot (un enfant sans le sou de l’époque). Au coin de la rue, voici le célèbre cabaret le Tire-Bouchon qui a été le lieu d’inspiration de Salvador pour « Cyracuse« . Brel y a aussi fait ses débuts. Alexandre (notre guide) fredonne quelques paroles.

Passage à côté du plus vieux réservoir de Paris et voilà que Modigliani, en personne, apparaît comme par magie; Il a bien connu la belle Gabrielle… et pour cause : il l’a peinte.

visite spectacle Montmartre

Puis, nous redescendons avec l’avenue Junot, les petits Champs-Elysées de Montmartre. Oh le voleur ! Luigi, le dandy, se présente avant de faire un tour de passe passe devant le passe muraille. Oui, il est là, Mr Dutilleul et il est même resté dans le mur le jour où il a perdu son pouvoir, raconte la légende.

Un peu plus bas, la fontaine du square Saint-Denis a elle-aussi sa petite histoire. Toutes les femmes qui en boivent seraient, paraît-il, fidèles à jamais ». ça déjà été testé sur les hommes et a priori, ça ne marche pas, dixit notre guide. Est-ce une allusion à DSK ? En tout cas, ça coule pas de source.

Petite halte, en musique, auprès de la place consacrée à Dalida avant de passer devant la maison rose.

 

Place Dalida, Paris - Marianne Morizot
Place Dalida, Paris – Marianne Morizot

La balade nous conduit ensuite auprès des 2000 pieds vignes de Montmartre. La première récolte date du XII ème siècle. A l’époque, la culture du raisin avait été confié aux bénédictines (pas trop de risque d’elles se saoulent avec). Petit coup d’oeil au Lapin agile, le célèbre établissement était le repère des artistes qui pouvait se restaurant contre un dessin ou un poème. Pourquoi un lapin ? Parce qu’ à l’époque, c’était la viande la moins chère. Un (grand) lapin est d’ailleurs là pour en témoigner.

Fin de la visite en chanson à coté de la place du Tertre. Mais qui va là : Mais, c’est la belle Gabrielle ! Tous les artistes de la visite se rassemblent et invitent les spectateurs à chanter et danser. Je me suis laisser guidée par Alexandre le temps d’une petite danse.
Décidément, Montmartre n’a pas fini de nous réserver des surprises…

Montmartre visite spectacle 

Visite-spectacle guidée l’Esprit de Montmartre
Tous les week-ends, 24 euros/adulte.
Autre thème : l’énigme des passages couverts
http://www.esprit-de-montmartre.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *