Premier jour à Chiang Mai

Dimanche 12 août 2012

Lever à 5h30 pour partir à 6 heures de Sukothai. Le taxi nous attend. Arrivée prévue vers 11h à Chiang Mai. On lui verse à 4 l’équivalent de 120 euros. La somme semble conséquente pour lui mais ça nous permet surtout de gagner un temps précieux.
La voiture est confortable et on quitte à regret « At home », notre sympathique pension. Nous avons pris de quoi grignoter pour la route. Très vite, tout le monde pique du nez. Plus le temps défile, plus je commence à me sentir mal. Hier, je fanfaronnais en disant « non, j’ai pas été malade pendant 9 mois… ». Et voilà !
Après un arrêt technique, un achat « sucré » pour remplir l’estomac, c’est reparti pour les dernières heures. Comme convenu, on arrive à Chiang Mai. Notre chauffeur nous dépose au « Sri Pat guest house« . Nous sommes dans de jolies chambres à l’étage. Je partage ma chambre avec Magali. Il y a même une jolie petite piscine. Prix de la chambre avec twin bed : 1000 BAT, soit 23,50 euros !

A peine arrivées, on pose nos affaires et on part à la recherche d’un tuk-tuk pour nous emmener jusqu’au « Wat Phra That Doi Suthep », connu sous son raccourci, What Suthep. Il s’agit de l’un des temples les plus vénérés du nord du pays. Il est au sommet de la colline  » Doi Suthep », d’où son nom. Pour la petite histoire, un moine ordonna au roi d’emporter la réplique d’une relique miraculeuse. Un éléphant fût envoyer pour la transporter, puis il mourut au sommet de la colline et c’est là que fût édifié le temple en 1383.
C’est donc péniblement que je monte dans le tuk tuk, non sans avoir pris un cachet. En arrivant, il y a un déballage de nourriture au pied du temple (je vous passe les odeurs de brochettes).
Il suffit de suivre le foule.

C’est clairement un lieu de pèlerinage. Nous voilà en bas des marches avec de belles rampes en forme de dragon. Il reste plus qu’à monter les 306 marches. Go !

Bon, au passage, on essaie de nous demander de l’argent pour les bonnes oeuvres du temple. Des fleurs de lotus sont également vendues.
Nous arrivons en haut avec un temple tout en dorures.

On suit encore la foule, avec encore et toujours, les cloches que les gens font retentir une à une. Sur le belvédère, pleins de pots à offrandes sont disposés sur une table où les pratiquants déposent leurs pièces.

Nous croisons aussi des moines, mais interdiction pour les femmes de les toucher.Il y a aussi des offrandes avec des billets.

Nous poursuivons notre visite en suivant la foule, qui nous mène au chedi plaqué or érigé en l’honneur de la fin de l’occupation birmane et du rattachement de Chiang Mai à la Thaïlande.

Il y là encore un cérémoniel à suivre. Le chédi abrite la relique sacrée de Boudhha.

Une fois le tour fini, nous redescendons et là encore le bonheur des odeurs :-).
Pour le retour, nous négocions le prix et nous installons à l’arrière d’un baché (comme à l’aller).
Arrivés à l’hôtel, on part déjeuner. Grosse salade pour moi.

Après le repas, à l’excellent « Nice Kitchen » non loin de notre guest house, je déclare forfait. Je vais me reposer à l’hôtel et laisser les filles se balader dans la ville.
En fin de journée, après avoir visité plusieurs temples, les filles me rejoignent et ça va mieux.
Pour le dîner, nous allons dans notre rue pour manger japonais.
Des tables basses avec des coussins nous tentent, mais c’est pas l’idéal avec une jupe. Nous optons pour la classe table et chaises.
Au menu, soupe, riz, salade, saumon et pastèque.
De quoi reprendre des forces ! Petite balade avant de rentrer à l’hôtel. Demain, belle journée prévue avec balade à dos d’éléphants dans un sanctuaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *