Trek à la Réunion : 2 jours dans le cirque de Mafate

La Réunion est le paradis pour les randonneurs ! Pas moins de 3 cirques : Mafate, Salazie et Cilaos se sont naturellement formés sur l’île. Un des cirques les plus accessibles est celui de Mafate, situé au nord-ouest de la Réunion. Avec 140 km de sentiers, on a l’embarras du choix pour organiser un trek.

 

Cirque de Mafate, Ile de la Réunion

 

 

Depuis Saint-Denis, la capitale de l’île de la Réunion, c’est le cirque le plus proche. Après 30 minutes de montée en épingles à cheveux, depuis la route principale, on accède au piton du Maïdo (2190 mètres d’altitude), le départ classique.
Au programme : 2 jours de trek dans le cirque de Mafate. Pour une expérience authentique, on réserve une chambre ou un lit dans un gîte, chez l’habitant. Nous avons réservé un peu au hasard au gîte Hoareau. Surprise…
Nous sommes prévenus, à la Réunion, il faut partit tôt pour profiter de la fraîcheur, car très vite, la chaleur fait son apparition, tout comme les nuages. Pour profiter du panorama depuis le piton du Maïdo, mieux vaut arriver avant midi. Nous laissons le van sur le parking, en espérant le retrouver entier.

Jour 1 : trek dans le cirque de Mafate.
Nous choisissons de partir en début d’après-midi avec un petit sac à dos. Une bonne réserve d’eau (2 litres/pers), le strict minimum pour dormir et se changer avec, notamment un pull, et de bonnes chaussures.
C’est parti pour 3 heures de descente, d’abord sur un sentier large, puis à flanc de montagne sur un chemin escarpé et brumeux. Nous mesurons l’étendue de l’effort pour remonter car le sentier sinueux est en grande partie constitué de marches. Première vraie pause à la brèche, où nous pouvons apercevoir le village de Roches plates, notre point de chute pour la nuit.

 

la brèche, cirque de Mafate, Ile de la Réunion
Quelques minutes plus tard, nous pénétrons dans le village de Roches plates et nous voyons l’école. Nous sommes dans la vraie vie du cirque, un monde à part, très tranquille. Après un coup de fil au propriétaire pour nous orienter, nous prenons la direction de « La Nouvelle » pour atteindre le fameux gîte Hoareau. Jean-René, le propriétaire, nous accueille chaleureusement. Il abandonne quelques minutes son terrain de pétanque, pour nous montrer les lieux. Magnifique endroit, face au mur du Maïdo.

Gite Hoareau, Mafate, Ile de la Réunion

 

Nous découvrons pour la première fois des petits champs d’ananas victoria et de magnifiques fleurs, dont la fleur de grenadille.

IMG_8760

 

Fleur de grenadille, Ile de la Réunion

Tout est impeccablement entretenu et propre. Nous avons droit à un lit double dans un dortoir. Original… mais nous serons finalement seuls. Les autres randonneurs ont pris des chambres. Coup de chance ! Une bonne douche s’impose.
Puis, nous échangeons avec d’autres randonneurs, qui font un trek de plusieurs jours à la Réunion et traversent notamment le cirque de Mafate.
Autour de 19h, nous nous retrouvons pour la dîner en table d’hôtes. Convivialité et gourmandise sont au rendez-vous. Le maître des lieux, qui n’hésite pas à partager son quotidien, se révèle aussi un très bon cuisinier. On trinque au rhum arrangé, accompagné de tranches de citron salées en guise d’apéro. Puis, on se régale avec un excellent avocat, des crudités, et l’incontournable cari (le plat national à base de riz,  de poisson ou viande, et de sauce pimentée, généralement servie à part). En dessert, la grenadille, un fruit de la passion, mais moins acide. Et enfin, une rasade de rhum arrangé en guise de digestif. Autant dire qu’avec un tel régime, on ne tarde pas à aller se coucher.

Jour 2 du trek dans le cirque de Mafate
Pas de grosse douleur pour ma part au réveil. Ouf ! Nous prenons le petit-déjeuner autour de 7h avec chocolat chaud, jus de fruits, pain, beurre, confiture. Ce matin, nous avons plusieurs options : aller à la cascade de trois roches, faire le tour du Bronchard, ou descendre au fond Mafate pour une baignade. C’est notre premier trek, on nous déconseille d’aller à la cascade des 3 roches et descendre plutôt jusqu’à fond Mafate (3h aller-retour). On suit les conseils d’un couple avisé. Départ vers 8h30 avec un sac léger.
En chemin, on se plante et on fait le tour du Bronchard, un beau panorama, mais qui nous a fait perdre un peu de temps.

 

Tour du bronchard, cirque de Mafate, La Réunion

trek dans le cirque de Mafate, la Réunion

Puis, on descend sous le soleil qui commence à taper et très peu d’ombre. En milieu de matinée, nous atteignons le fond Mafate (750 mètres d’altitude).

Fond Mafate, Ile de la  Réunion

 

L’eau fraîche soulage les jambes… et le corps pour les plus courageux. Le soleil tape et il faut maintenant remonter. Contrairement à la veille où nous avons peu bu, nous nous arrêtons très régulièrement pour nous hydrater. Nous mettrons 3 bonnes heures pour réaliser ce parcours.
En fin de matinée, nous finissons par retrouver notre point de chute le gîte Hoareau. Nous nous arrêtons une bonne demi-heure pour le déjeuner, tiré du sac et une boisson rafraîchissante. Jean-René tient, en effet, l’unique épicerie du village.

Une fois les forces reprises, il ne nous reste plus qu’à affronter l’énorme remontée jusqu’au Piton du Maïdo, soit 4 heures de remontée d’escaliers, pour la plupart du temps. Et là encore, une bonne réserve d’eau est indispensable pour la dernière partie du trek. La chaleur précède l’humidité.

 

Cirque de Mafate, Ile de la Réunion

 

Nos tee-shirts sont trempés et les pauses sont nombreuses sur le sentier sinueux. On encourage les quelques personnes qui descendent dans le cirque de Mafate. A la vue du sentier qui s’élargit, on sait que l’on est plus très loin de l’arrivée. Je ne regrette pas d’avoir pris des bâtons de marche pour m’aider.
Une fois l’arrivée atteinte, on espère se régaler avec une pâtisserie du snack, malheureusement, il n’y a plus rien. Un chocolat chaud préparé dans notre van fera l’affaire.

Bilan de ce trek de 2 jours dans le cirque de Mafate : une très belle randonnée dans des paysages préservés et un premier effort soutenu (1440 mètres en négatif pour descendre jusqu’à fond Mafate et idem au retour en positif, depuis Fond Mafate jusqu’au piton de Maïdo). Notre coup de cœur va au gîte Hoareau (réservation, fortement conseillée 06 92 22 37 77. Comptez 100 € la nuitée pour 2 pers avec dîner et petit-déjeuner) à Roches Plates pour l’accueil, la propreté et la qualité du dîner.

 

gite Hoareau, cirque de Mafate

On a pu partager un moment de la vie au cirque de Mafate. A noter qu’il vaut mieux faire ce trek après une autre randonnée de mise en jambes, sinon c’est un peu dur pour un premier trek à la Réunion. Autre option : ne pas descendre jusqu’au fond Mafate, si on veut se préserver).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *