Bon plan logement en Australie : l’échange de maison !

Bon plan voyage : l’échange de maison !

Un bon plan pour voyage à moindre coût en Australie : l’échange de maisons. Première règle : avoir une maison à échanger, cela va de soi. Mais attention, pas besoin d’être proprio pour faire un échange. Ce n’est pas de la sous-location. Juste un « prêt » donc c’est aussi ouvert aux locataires.Il n’y a pas d’échange d’argent

Deuxième règle : les biens n’ont pas besoin d’être équivalents. Je m’explique, on peut échanger un 2 pièces en plein Paris contre une maison sur la Gold Coast. Il suffit que les deux parties y trouvent son compte et surtout se mettre bien d’accord avant sur les prestations et conditions.

Troisième règle : être souple et s’ouvrir éventuellement sur l’échange de maison non-simultané, en squattant au pire chez des amis. C’est prouvé, ça augmente vos chances. Si vous allez en Australie en janvier (pendant l’été), vos hôtes n’auront pas forcément de venir se geler à Paris au même moment. A méditer :-)

Quatrième règle : avoir un espace pour stocker ses affaires très personnelles auxquelles vous tenez. Pour le reste, il s’agit de règles de courtoisie. Les hôtes ne passent pas leur temps à fouiller les affaires, mais plutôt à profiter. Il faut juste être capable d’ouvrir son chez soi.

Cinquième règle : proposer une annonce alléchante (sans déformer la vérité), de préférence traduite en anglais, avec photos  et détails sur votre maison et les activités environnantes. Et voilà c’est parti !

Et pour moi, ça a fonctionné plutôt bien ! J’ai échangé ma maison de vacances dans le sud de la France contre 2 mois dans de 2 beaux appartements à 15 minutes de Bondi Beach, à Sydney  (janvier et février) ! Et un autre échange à 20 minutes de Cairns, fin juillet. Coût : 0 euros, enfin presque… J’ai juste payé l’adhésion au site Trocmaison (dans les 40-50 euros pour 1 an).
Voici le lien :
http://www.trocmaison.com/

Franchement, vu le nombre d’échanges proposés, on trouve facilement son bonheur… à condition de faire un minimum confiance à l’autre.

Bon à savoir : vous pouvez aussi échanger votre voiture, demandez à ce que l’on s’occupe de vos plantes ou de vos animaux. Après quelques jours (voire semaines) en auberge de jeunesse, vivre chez l’habitant seul ou avec des amis, ça ne se refuse pas !

Promis, dès que j’ai commencé mon échange de maison, je vous raconte :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *